Isolation entre et au-dessus des gîtes

Isolation gîtes

La consommation énergétique d’un ménage a tendance à augmenter en hiver. En effet, les appareils de chauffage sont beaucoup sollicités pour maintenir un bon niveau de confort dans l’habitation. Toutefois, pour optimiser les dépenses, il est possible de réduire la quantité d’énergie consommée. Pour ce faire, l’isolation des combles est une solution à ne pas négliger.

Pourquoi s’engager dans des travaux d’isolation des combles ?

Dans une maison, jusqu’à 30 % des déperditions énergétiques se produisent au niveau de la toiture. Ce qui signifie qu’après des travaux d’isolation de toiture, le montant de votre facture sera en baisse de 30 %. Vous profiterez d’un bon confort thermique sans augmenter vos dépenses.

Isoler les combles, qu’ils soient aménagés ou perdus, procure des avantages multiples. Le principe c’est d’empêcher la formation de ponts thermiques et créer une barrière évitant les déperditions d’énergie. Les avantages se ressentent en toute saison. En hiver, par exemple, les pièces de votre maison conservent leur chaleur. En été, la fraicheur à l’intérieur du logement sera préservée.

Les travaux d’isolation de toiture ne nécessitent pas un budget exorbitant. Ils représentent un investissement rentabilisable dans un délai court. De plus, sous quelques conditions, ils vous donnent accès à quelques aides financières. Les combles perdus ou aménagés, lorsqu’ils sont bien isolés, augmentent la valeur de la maison, en cas de revente.

Pour s’assurer que les travaux d’isolation de combles perdus ou toiture soient effectués dans les règles de l’art, il est important de choisir un professionnel de confiance. Il faut s’orienter vers les entreprises qui disposent d’une bonne réputation et qui proposent des tarifs abordables. Vous trouverez l’expert qu’il vous faut sur : breizeco-isolation.fr.

Les techniques d’isolation entre les gîtes

Il existe plusieurs techniques pour isoler les combles. Grâce à ses compétences et son expérience, un professionnel est apte à choisir la meilleure option, en fonction de la situation. Concernant le cas des combles perdus, il est primordial de se concentrer sur l’isolation du plancher. Pour ce faire, un artisan spécialisé dispose d’un large de choix de méthode. Entre les gîtes, il est, par exemple, possible d’installer des isolants comme des panneaux semi-rigides. Le plus souvent, l’isolant semi-rigide utilisé est la laine minérale. Pour que l’isolant choisi soit maintenu hermétiquement contre les gîtes, il faut que sa largeur soit légèrement supérieure à la distance entre les gîtes. Ce principe évite l’intrusion d’éventuels courants d’air qui pourraient nuire aux performances d’isolation. Le pare-vapeur, si son usage est requis, doit être fixé sous les gîtes. Cette opération sera réalisée avant la mise en place du plafond.

Dans le cadre des travaux d’isolation, certains professionnels optent pour l’usage de matelas souples. Il s’agit d’un matelas de laine minérale, dont la face chaude est couverte de kraft aluminium et de papier kraft. Ici, le kraft aluminium joue le rôle d’un pare-vapeur. Pour que l’isolation soit efficace, il faut que la largeur du matelas soit 1 ou 2 cm supérieure à la distance entre 2 gîtes.

En parlant d’isolation entre les gîtes, il existe d’autres méthodes : recours à des panneaux rigides, flocons ou granulés d’isolant. Vous pouvez aussi décider d’envelopper le plancher, dans son ensemble, de matelas d’isolant souples.

Isolation au-dessus des gîtes

Cette technique requiert un isolant souple, rigide ou semi-rigide. Avec cette méthode, il faut poser un plancher destiné à supporter l’isolant choisi. Puis, vous pouvez dérouler un pare-vapeur sur le plancher. Ensuite, il suffit de déposer l’isolant de façon continue. Si vous n’avez pas utilisé de pare-vapeur, la plaque de support de l’isolant aura le rôle de garantir l’étanchéité à l’air.